Les accompagnements

Thérapie individuelle adulte

Le travail thérapeutique constitue un cheminement, une aventure particulière…

La démarche à laquelle je me réfère est la démarche intégrative. Elle articule, d’une part, plusieurs approches (analytique, cognitive, psychodynamique, neuroscientifique…) et d’autre part, elle vise à intégrer (mettre en mots, conscientiser, s’approprier, accueillir) les vécus affectifs, émotionnels, s’actualisant de manière plus ou moins perturbatrice dans nos vies.

Cette démarche thérapeutique favorise un contact plus authentique avec nos besoins, nos aspirations… C’est un peu comme si nous nous rencontrions, un peu comme si nous nous reconnaissions. La possibilité s’ouvre alors de déposer certains fardeaux et de récupérer l’énergie qui était consacrée à les porter pour  mobiliser nos  ressources de manière plus satisfaisante…

Thérapie de couple

La démarche thérapeutique est propre à chaque couple et peut avoir des objectifs et des destins très différents d’une situation à l’autre.

Il est important que chacun puisse exprimer ce qu’il vit dans la relation, et que   chacun puisse identifier ce qu’il « amène* » dans la relation, que chacun puisse s’ouvrir à la compréhension de ce qui se passe pour l’autre (comprendre ne signifie pas accepter, mais s’ouvrir).

 Identifier, clarifier les valeurs, les priorités, les malentendus, les attentes (conscientes et inconscientes) de chacun dans la relation s’avère autant d’atouts pour nourrir un nouveau dialogue, remettre en perspective le sens de la relation.

Cependant, la thérapie ne conduit pas toujours à la possibilité de poursuivre la relation. Parfois, la thérapie permet simplement de constater avec lucidité que  « cela n’est plus possible ». Dans ce cas, le travail effectué peut favoriser un constat serein et des prises de décisions apaisées.

*chacun porte en soi ses blessures, son histoire, ses ressources

Accompagnement individuel à l’Elaboration clinique des pratiques professionnelles

Il s’agit d’un espace  favorisant la prise de recul par une mise en mot, un espace consacré au professionnel afin qu’il puisse penser, élaborer ce qu’il met en jeu dans sa pratique. Cela à partir de l’évocation de ce qu’il vit sur son lieu de travail, lors des prises en charges, mais également à propos de la vie d’équipe et de l’institution.

 Ce travail n’est pas nécessairement confortable et suppose un engagement où le professionnel peut prendre en considération l’influence de ses propres mécanismes psychologiques dans la (les)situation(s) abordée(s).

Ce positionnement particulier permet souvent une compréhension améliorée de la dynamique personnelle des personnes de l’entourage professionnel, ainsi qu’une approche enrichie et plus pertinente des tâches et des rôles ainsi que des enjeux conscients et inconscients qui y sont reliés.

Cette démarche conduit à quitter ses certitudes et à apprendre de l’autre, de la situation, elle a pour vocation de stimuler la curiosité, de provoquer du « ça ne va pas de soi »… Cela peut bousculer, déranger…

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib