FAQ

Vous avez d’autres questions ? N’hésitez pas à me contacter :

Le psychiatre est un médecin spécialisé dans le traitement des troubles mentaux. Il  établit un diagnostic et prescrit des médicaments spécifiques (Antidépresseurs, anxiolytiques, neuroleptiques…) En tant que médecin, ses consultations sont remboursées par la CPAM.

Il existe différentes approches, parfois très différentes les unes des autres de psychothérapies. Le psychothérapeute doit être inscrit en tant que tel auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Il doit justifier d’une formation sérieuse dans le domaine de la psychopathologie. Un psychiatre ou un psychologue, de ce fait, peuvent être psychothérapeute. L’usage du titre est réglementé (décret n°2010-534 du 20 mai 2010). Le travail de psychothérapie est centré sur le fait d’engager un processus thérapeutique dont la manifestation sera perceptible par une évolution  « positive »  de la relation que la personne entretient avec  elle-même

En France, la profession de psychologue est protégée. L’usage du titre de psychologue est réglementé par la loi n°85-772 du 25 juillet 1985. Toute utilisation indue de ce titre peut donner lieu à des poursuites (cf. Article 259 du code pénal). Le psychologue clinicien a suivi 5 années d’études en psychologie à l’université (Master2). Etudes spécialisées principalement autour de la psychopathologie (étude des troubles mentaux et des mécanismes psychologiques qui les sous-tendent), de la métapsychologie (étude des processus psychiques à l’ origine des mécanismes psychologiques) et des tests psychologiques. Ainsi, le psychologue clinicien possède une solide formation de base qu’il  complète en suivant lui-même une psychothérapie et une formation dans le domaine correspondant aux approches psychothérapeutiques qu’il  propose aux personnes qu’il accueille dans son cabinet. Il se réfère au code de déontologie des psychologues. Selon ses spécialisations, le psychologue clinicien peut vous proposer des séances de psychothérapie, des entretiens de soutien, des séances de thérapie pour les couples, des entretiens familiaux. Il peut également proposer des groupes de parole, d’analyse des pratiques…. 

Il existe des moments douloureux : maladie, divorce,  deuil,  perte d’emploi,  difficultés au travail, arrivée d’un enfant, difficultés relationnelles, mal être, état anxieux … qui peuvent vous bouleverser, vous perturber et devenir créateurs de souffrance. Vous pouvez alors vous sentir démuni pour faire face et cela peut être une alerte, un signal  qui peut vous amener à consulter un psychologue pour trouver une aide professionnelle et bienveillante vous permettant d’aborder l’expression de divers sujets (professionnels, personnels, familiaux, conjugaux, sexuels…). Ceci, afin de mieux comprendre, accueillir ce qui limite et contrarie une relation à vous-même plus juste, plus authentique…

 

Rappelons qu’il s’agit avant tout d’une rencontre humaine entre vous et le thérapeute. Vous allez pouvoir ressentir si « le courant passe ». Cette rencontre va nous permettre de faire connaissance et d’établir les bases de la collaboration et de la confiance nécessaire à toute psychothérapie ou  travail de soutien psychologique. Au cours de  cette première séance, vous pourrez exprimer ce qui a motivé votre démarche, ce que vous en attendez. Nous pourrons commencer à évoquer ensemble des pistes de travail, le rythme et le cadre des séances …

Les signes les plus fréquents indiquant que le couple se trouve en « délicatesse » sont les disputes incessantes et/ou a très fortes intensités, les frustrations, la difficulté à dépasser certains moments blessants ouvrant sur des rancœurs, la perte de communication ouvrant sur des silences (une vie a côté mais plus avec l’autre),  la perte de désir,  des orientations de projets de vie ou d’aspiration qui s’éloignent…  La souffrance à l’égard de la situation qui s’installe plus ou moins insidieusement, avec plus ou moins d’intensité… 

Peut-être vous sentez-vous démuni, face à une impasse, ne sachant plus comment aborder la situation de votre couple ? Vous vous demandez si ça vaut la peine de poursuivre ? Vous êtes perdu ?

C’est très probablement le moment de prendre la responsabilité de demander de l’aide après d’un thérapeute formé pour cela.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib